Christophe Février transforme Tecsom

Christophe Fevrier

Christophe Février, PDG de la holding G Groupe X, a décidément plus d’un tour dans son sac. Une thèse qui s’est vérifiée dans le cas de l’ex-entreprise Tecsom. Dans son développement, ce fabricant de moquette s’est effectivement vu attribuer une quatrième branche : EP (Énergie et Prospectives). Celle-ci s’ajoute aux trois autres entités, à savoir MFA (Manufacture Françaises des Ardennes) — Tecsom, Moquette et Sols de France et Support Ardennes Industries, mises en place à l’automne 2016 sur le site de Glaire, dans les Ardennes.

Un recrutement massif prévu

EP (Énergie et Prospectives) assure donc le conditionnement d’ampoules basse consommation. Une activité qui a autrefois été assurée par MFA — Tecsom. L’homme d’affaires à la tête de l’entreprise depuis déjà quelques années entend ainsi confier au site de Glaire une bonne partie des services proposés par GEO PLC. Son expertise lui confère la conviction que cette stratégie cadre avec l’avènement de son programme sur les ampoules à Led qui entre dans le cadre de l’optimisation de l’efficacité énergétique. Christophe Février envisage même de diminuer la proportion correspondante à la production de moquette, au profit du conditionnement des ampoules. Monsieur Février n’a pas non plus omis de préciser que, contre toute attente, cette énième réorganisation de Tecsom à Glaire se fera sans suppression d’emploi. Au contraire, il prévoit l’embauche de 20 à 50 emplois, dont une quinzaine prévue d’ici l’été 2017. À titre indicatif, le PDG précise que la consommation en électricité des ampoules LED conditionnées sur le site de Glaire est de 80 % inférieure à celle d’une ampoule classique.

La réorganisation en automne 2016

La naissance d’EP (Énergie et Prospectives) est à chercher dans la réorganisation opérée par Christophe Février le 5 octobre 2016. Ce jour-là, un comité d’entreprise (CE) s’est tenu dans les locaux de MFA-Tecsom. Le PDG a alors soumis aux représentants syndicaux un plan de réorganisation de l’entreprise. Celui-ci consiste à créer deux entités indépendantes, à savoir celle assurant l’activité commerciale et celle chargée de l’activité de production et de support. La première est attribuée à la société MFA (Manufacture Française des Ardennes) —Tecsom. La seconde est confiée à une société nouvellement créée : la société Moquette et Sols de France. La réorganisation a également donné lieu à la création d’une troisième entité : la société Support Ardennes Industries qui est chargée de l’assistance commerciale et technique, ainsi que la maintenance des machines.

Cette réorganisation datant de l’automne 2016 illustre surtout le génie de Christophe Février. En effet, elle a conféré davantage de souplesse et de dynamisme, surtout aux activités à l’international. En ce qui concerne l’activité sur la moquette, un nouvel investissement à hauteur de 1 million d’euros a été opéré. Par ailleurs, le scindement en trois parties a également permis une «optimisation fiscale», à en croire le secrétaire du comité d’entreprise au terme de la réunion. À noter que cette réorganisation n’a occasionné aucune suppression de poste. Comptant 70 salariés à cette période, MFA – Tecsom a même prévu l’embauche d’un certain nombre de commerciaux.

EP (Énergie et Prospectives) et la distribution d’ampoules LED

EP (Énergie et Prospectives) optimisera l’opération Mes Ampoules Gratuites organisée par Christophe Février, à travers GEO PLC. Destinée à soulager les portefeuilles et pallier les fins de mois difficiles, celle-ci a pour principal but la démocratisation de l’utilisation des ampoules LED. Afin de profiter de l’offre, les aspirants ont à se soumettre à une formalité : une inscription gratuite sur le site mesampoulesgratuites.fr. Une procédure de vérification requiert aussi le numéro fiscal et le dernier numéro d’avis d’imposition. À travers ces entités, l’homme d’affaires prend le coût des ampoules et les frais d’expédition à sa charge. Les consommateurs sont ainsi à l’abri des risques liés aux frais cachés.

L’opération Mes Ampoules Gratuites a notamment fait la réputation de GEO PLC. Elle a alors gagné en réputation auprès des ménages les plus modestes, un titre attribué à plus de 30 % des foyers français. Grâce à Christophe Février, ils voient leur facture d’électricité allégée de façon conséquente. Cependant, l’offre est soumise à condition de revenus et de région d’habitation. Le revenu annuel d’une personne vivant seule en région Île-de-France ne doit par exemple pas excéder les 19 803 euros, contre 14 308 euros dans d’autres régions. Celui d’une famille de 4 personnes en Île-de-France sera inférieur ou égal à 40 758 euros, contre 29 400 euros dans d’autres régions.

Christophe Février se distingue aussi des autres organismes distributeurs en permettant aux consommateurs de commander jusqu’à 10 ampoules. Ils peuvent même préciser le type d’ampoule LED à commander. À noter que la loi du 1er juillet 2015 fixe pourtant le nombre d’ampoules à offrir à seulement 5.

En outre, les utilisateurs non-éligibles à cette offre ne seront pas en reste. Ils peuvent effectivement acheter les ampoules LED à prix avantageux. La remise peut alors aller jusqu’à 60 % du prix pratiqué sur le marché.

Avec cette opération de distribution d’ampoules gratuites, Christophe Février a visiblement tenu son pari. En effet, de plus en plus de foyers français utilisent les ampoules LED. Mis à part son caractère économique, cette solution futuriste offre effectivement une qualité d’éclairage optimale, tout en permettant une économie d’énergie à hauteur de 80 %, en comparaison avec une ampoule classique. Cerise sur le gâteau, la durée de vie de ces ampoules LED peut aller jusqu’à 15 ans.

Enfin, la popularité des ampoules LED auprès des foyers français n’a pas terni par le rapport de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Ayant engendré quelques inquiétudes, celui-ci pointait effectivement du doigt deux risques : celui lié à la lumière bleue (éclairage bleu pur, froid et supérieur à 5200°K) et celui lié à l’éblouissement. Quoi qu’il en soit, les ampoules LED ont l’avantage d’être dépourvues de mercure et s’avèrent être écologiques.